Partagez|

♦ the warmonger | terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 10
Ryos : 25
Genin - Suna
Haku Senji
MessageSujet: ♦ the warmonger | terminé Dim 2 Avr - 11:58
1
Identité de Haku Senji
Nom :
Haku

Prénom :
Senji

Age :
15 ans

Village:
Suna

Grade:
Genin


Avatar :
Katsuki Bakugou | Boku no Hero

Doubles Comptes:
non

Derrière l'écran

Pseudo / Prénom :
Leego

Age:
19 piges


Opinions:

Joyful ! Innovant & m'a l'air très sympathique

 
2
Qui est-tu ?

 
CARACTÈRE - • Un jeune habitué du désert ne peut que difficilement ne pas se brûler les ailes en flambant trop fort, et l'ardeur de Senji ne saurait justifier le contraire. Le garçon porte un dévouement sans failles pour son village à tel point qu'il le considère comme tout-puissant. En comparaison aux autres nations, dans cette période d'après-guerre, le Sable est le mieux loti au plus grand bonheur de ses citoyens, ce qui n'a eu pour effet que de renforcer le nationalisme de Senji à des niveaux extrêmes. Il déteste qu'on sous-estime la force de sa patrie et tend lui-même à mépriser les étrangers, avec assez d'ironie, n'étant lui-même pas natif de Suna. En bon soldat, servir sa nation avec succès est une priorité aux yeux du garçon qui, au dépend de sa sécurité, serait prêt à beaucoup pour réussir. Sa loyauté se retrouve auprès de ses supérieurs davantage qu'avec ses camarades qu'il a tendance à considérer comme des compagnons d'armes. Les seules personnes qu'il respecte plus que son village sont sa nourrice et bien entendu l'actuel Kazekage, dont les prouesses le font rêver. Ayant entendu les noms légendaires des héros du pays à travers leurs histoires, leurs légendes, Senji nourrit le rêve de faire partie de ceux-ci. Ces hommes qui, grâce à leur puissance et leurs actes, ont permis à l'Histoire de se souvenir de batailles marquantes. Cette prédisposition à devenir puissant donne au jeune Haku l'habitude de se surpasser lorsque la situation le demande et à s'entraîner intensivement à chaque occasion. Le trône du Kazekage pourtant ne l'intéresse pas encore, bien qu'il estime que l'Ombre du Vent est le mieux placé pour défendre le village avec force & honneur, il sait néanmoins que cela impliquerait trop de stress, trop d'anxiété chez lui.
L'arrogance est certainement son plus grand défaut, celui qui découle de son éternel dévouement pour le Sable. Pour lui, ceux de son village se doivent d'être puissants, pour l'honneur avant tout mais aussi pour défendre et servir au mieux les intérêts nationaux. Ainsi, il se sait d'avance redoutable, souvent au risque de sous-estimer son opposant, un trait qui prouve l'immaturité du pourtant bon soldat. Il apprécie les combats difficiles, et complimentera un adversaire qui lui donnera du fil à retordre tandis qu'il se trouverait insatisfait d'un combat vite expédié. A ce titre, il n'accepte pas la défaite et ne sait pas s'arrêter, encore une faille que le comportement impulsif de Senji ne manque pas d'exploiter. Lorsqu'il se sent en position de faiblesse, le garçon est capable de recourir à tous les moyens pour reprendre la main, et ce même si sa santé elle-même est en jeu.

• Malgré ses nombreux défauts, Senji Haku a quand même le mérite d'être un jeune homme honnête. Sa tendance à ouvrir la bouche plus qu'il n'en faut devient alors l'outil de sa franchise, lâchant tout bonnement chacune de ses pensées sans se soucier de leur impact sur les autres. Il ne ment quasiment jamais, mais peut, parfois, exagérer les choses notamment lorsqu'il parle de son village, du Kazekage, des légendes, ou de lui-même. A  contrario, ce shinobi ne tolère pas le mensonge, encore moins la trahison. Selon lui « les Hommes ne seraient ni traîtres, ni menteurs s'ils n'étaient pas faibles.» Ainsi, en cohérence avec son admiration pour le pouvoir, la faiblesse d'un traître le répugne. Et à quel point ! Il serait capable de mutiler un camarade s'il s'avérait déloyal ! Encore en tant que Genin, il n'a pas eu tant que ça eu affaire à des félons, mais il sait pertinemment qu'au sein d'une armée se cacheront fort malheureusement une poignée de vipères, tant l'Homme se corrompt facilement. Derrière ses braillements d'adolescent, Senji cache un oeil avisé pour ressentir la sincérité, mais il le fait par le combat. Affronter un shinobi revient pour lui à pratiquer un rituel sacré, chaque opposant se donne corps & âme pour faire valoir ses capacités, sa volonté, et celui qui soufflera le plus fort se rapprochera de l'Ombre du Vent. C'est ainsi qu'il se motive à tout donner, même lorsqu'il est déjà poussé à bout, il relève de sa dignité d'homme de ne jamais baissé les bras face à l'adversité. Toujours prêt à en découdre, Senji s'empresse de recevoir des missions intéressantes, le plaçant sur le terrain, ce qu'il fait comprendre en râlant contre les corvées pour Genin.
PHYSIQUE - • La tête blonde pâle du jeune Senji Haku reflète la couleur du sable fin, chaud, aussi chaud que son tempérament. C'est une touffe hérissée qui orne son crâne, du haut de son mètre soixante-douze, laissant se dresser une multitude de mèches comme s'il s'était coiffé au pétard. Une bonne quantité de ceux-ci tombent sur son front, affinant son regard perçant tout en lui donnant un air des plus cools, très en vogue chez les adolescentes qui raffolent de mauvais garçons. Le visage du blondinet est tout aussi pointu que sa coiffure, incluant un nez fin et une bouche garnie de crocs plutôt que de dents. Cette configuration faciale semble dévoiler d'avance son sang-chaud, avec une allure bestiale soutenue par la couleur orange de ses pupilles. Presque comme un jeune démon, Senji impose dès le premier regard l'impression de force d'un soldat. Fier et bien tenu, son corps musclé néanmoins fin est élancé et il n'a pas pour habitude de beaucoup le couvrir.
En effet, son style vestimentaire est assez minime, mais également assez criard. En guise de haut, il ne porte rien d'autre qu'un léger manteau au col de fourrure blanche, qui renforce son allure bestial. Ses deux bras passent par les manches courtes de l'habit, noires, elles sont décorées de motifs semblables à ceux de la carapace d'une tortue. Une longue cape à l'extrémité visiblement usé se balade dans son dos, orange comme ses yeux, elle est l'incarnation de la flamme qui anime constamment les actes de ce bonhomme. L'étincelle de ses yeux est semblable à cette cape, vacillante comme un brasier caressé par le Vent. Il ne se sépare pas de ce vêtement unique et ça se voit dans l'état dans lequel il est tenu. Pour compléter son accoutrement, Senji porte un pantalon noir, un simple vêtement qu'il agrémente d'une ceinture de tissu noire se confondant avec le bas, où est cousu le bout de métal qui fait sa fierté. Le symbole de Suna y est gravé, un sablier qui rappelle que le Sable est intemporel grâce à sa puissance, la nation traverse les époques et persiste sans jamais se désagréger. Voilà tout ce que représente cette ceinture pour lui. Ses pieds sont fourrés dans des sandales noires basiques. Se démarquant de la plupart des autres Genins ne portant généralement qu'une sacoche d'outils à leur cuisse, le garçon en porte une à chaque cuisse, transportant le matériel nécessaire à l'utilisation de ses capacités. Deux bracelets de cuir orange décorent ses coudes, eux-même décorés et maintenus par deux petites sangles marron par brassard. Autour de son cou, il porte un collier qui se compose de trois pierres bleues au centre, semblables à des crocs, entourées sur toute la longueur du collier par d'autres pierres vertes et rondes cette fois. Un second collier d'or orne son cou pour en mettre plein la vue, avec ce garçon visiblement né pour attirer l'attention. Ses oreilles sont également enjolivées par des pierres en forme de crocs, rouges, complétant le côté extravagant du gaillard. En fin, un tatouage situé sur son épaule gauche représentant le chiffre "1" atteste de la volonté de devenir le plus fort, le numéro Un, ancrée dans sa peau blanche à l'encre noire.
HISTOIRE -
"Tu vivras bien mieux protégé par les remparts d'un Village, nourri de l'amour de tes Camarades et porté par ton devoir de Shinobi ... "

• La dame emmitouflée de vêtements semblables à des draps s'agenouillait sur un petit panier lui même remplis de tissu similaires, dans lequel elle caressait la joue fragile d'un nourrisson endormi. La Lune se trouvait haut dans le tableau étoilé, et comme le savent tous les nomades, cela signifiait que le Soleil ne tarderait pas à venir la remplacer. Elle semblait pressée mais n'avait pas envie de partir, se relevant lentement, les yeux toujours rivés sur le colis humain qu'elle laissait là à mesure qu'elle s'éloignait à reculons. Deux hommes pareillement habillés l'attendaient et lui forçaient la main pour qu'elle cesse d'être ralentie par ses émotions. Bien qu'à ce moment aucun autre témoin n'était sur place, l'on pourrait facilement percevoir le coeur meurtri d'une mère abandonnant son enfant. Les remparts rocailleux de Suna n'étaient pas très loin d'ici et pour signaler la présence du petit, les nomades projetèrent en hauteur une petite boule luminescente, grâce à une technique dont ils avaient le secret pour ne pas se perdre lors des traversées du désert. Ainsi, des shinobis du village alertés partirent enquêter et tombèrent sur ce petit d'homme toujours endormi les poings fermés comme si rien ne pouvait troubler sa paix. Ils l'ont pris et ramené avec eux, suivant les instructions indiqués sur un parchemin fourni dans le panier, mais pas sans vérifier d'abord qu'il ne s'agissait pas d'un piège ennemi, en temps de conflits, on n'est jamais trop prudent. C'est le Kazekage qui se chargeait de celui-ci, après l'avoir fait passé auprès de l'unité de descellement qui s'assurait que rien ne se cachait au-delà de ce que l'on pouvait voir, et elle ne trouva rien à redire sur ce petit qui était d'ores et déjà destiné à servir son village. Un seul nom était associé à ce jeune, et il ne s'agissait pas du sien. "Ichie" était une aînée de Suna, une vieille dame d'au moins quatre-vingt ans qu'ils connaissaient tous relativement bien ici. Elle avait servi elle aussi à protéger cette société mais était désormais bien trop vieille pour continuer, cependant un travail de tutelage semblait lui pendre au nez.

• Quand on lui a amené ce garçon pour la première fois, elle claquait la porte au nez des hommes du Kage, prétextant ne pas être celle qu'ils cherchaient. Mais bien qu'expérimentée, la vieillarde semblait oublier que son identité n'était plus un secret depuis longtemps. C'est en apercevant le sigle gribouillé sur le parchemin, au-dessous de son propre nom qu'elle comprit d'où venait l'enfant. C'est alors qu'elle changea d'avis à la grande surprise et incompréhension des ninjas qui se contentèrent de rapporter à l'Ombre du village le succès de leur mission sans entrer dans les détails. Ichie se mit à traiter le gamin comme s'il s'agissait du sien, l'ayant choyé autant que son âge le lui permettait pendant de longues mais paisibles années. Chaque soir et ce même à l'époque où il ne comprenait encore rien, l'aïeule lui contait des histoires qui avaient pour personnages principaux des héros des ères passées. Des légendes qui avaient bel et bien existé et qu'elle avait, pour la plupart eu la chance de connaître personnellement ou non. C'était l'un de ses moments favoris, car le petit garçon - qu'elle décida de nommer Senji en hommage à l'un de ses ex-compagnons lui-aussi un valeureux guerrier - semblait toujours passionné par ses histoires. C'était devenu tellement rare qu'on lui prête une oreille aussi attentive, les jeunes gens n'ayant plus le temps pour les anciens selon elle, elle adorait sentir l'étincelle animer le regard de son petit-fils adoptif lorsqu'un de ses mythes parlait de combats et d'épopées épiques. Ces histoires remplissaient le coeur de Senji d'une admiration et d'une ferveur incroyable, tant qu'il était le premier à demander à être inscrit à l'Académie dès ses cinq ans. Il rêvait de laisser derrière lui une histoire aussi grandiose que celles qu'elle lui racontait, et prenait plaisir à s'entraîner et étudier dans le but de devenir une légende. Le rêve lui paraissait palpable, comme si le fait qu'il avait été bercé très tôt par ces récits voulait dire que son destin était de les prendre comme modèles.

• Travaillant d'arrache-pied pour affiner ses capacités, Senji découvrit à l'âge de huit ans que ses espérances n'étaient pas si oniriques que ça. En son sang coulait la faculté héréditaire de manipuler le magnétisme, le Jiton, qu'il dévoila la première fois pendant qu'il s'entraînait au lancer de kunai. Un projectile dans chaque main, il en envoya un premier, puis un deuxième, chacun relativement bien ciblés mais qui se repoussèrent mutuellement aussitôt qu'ils se rapprochèrent un peu trop l'un de l'autre. Comme une révélation divine, il fut obligé de questionner sa "grand-mère" qui semblait, elle, peu surprise. Fière de voir son chakra magnétique se manifester, celle-ci informait le garçon que sa mère partageait sa faculté et qu'il s'agissait là d'un Kekkai Genkai plutôt rare à l'échelle mondiale, l'on ne le trouvait qu'ici au sein du pays du Vent. C'était là l'une des plus grandes annonces de sa vie; d'abord Senji commençait réellement à se prendre pour une future légende mais en plus, il apprenait que sa mère nomade était certainement en train d'arpenter le monde avec ses fabuleux pouvoirs, sûrement elle aussi en train de produire des actes tous plus héroïques les uns que les autres. La vieille ne s'étalait pourtant pas sur le sujet, voyant le jeunot déjà enflammé par ces quelques informations. A partir de ce moment son plus grand désir fut de retrouver sa mère mais Ichie était la mieux placée pour savoir qu'il était loin d'être assez fort pour braver les dangers de ce monde. Prenant ses mises en garde au sérieux, il s'armait de patience et d'encore plus de volonté pour enfin être prêt à parcourir les routes  la recherche de cette femme.

• Les années passaient et Senji ainsi qu'Ichie multipliaient leurs efforts pour avoir ne serait-ce qu'une piste sur la localisation de sa génitrice, mais ce ne fut que cinq ans plus tard, alors âgé de dix années que leur labeur fut récompensé. En effet, alors que tout semblait ne mener à rien et désespéré, et que même le jeune optimiste commençait à penser que sa mère avait pu trouver la mort durant ses voyages, un faucon messager leur parvint avec à sa patte un parchemin destiné à eux deux.

« Ichie

Je t'ai confiée le fruit de mes entrailles il y a de cela dix ans maintenant. Oh comme il doit avoir grandi ! Il me tarde de rentrer au village pour vous revoir tous les deux, s'il te plaît continue à prendre soin de lui, je compte sur toi.
AR--E -U RE---VE-U, CROI----T LUNE.
»

• La dernière ligne était difficilement lisible, en effet, les mots semblaient mâchés comme si elle avait dû les écrire à la va-vite, sûrement pressée par le temps. Senji lui-même ne comprenait rien à cette dernière ligne mais était complètement abasourdie de découvrir qu'elle était toujours en vie, et qu'elle pensait à lui également. Ne croyant pas aux coincidences, il prenait ça comme un signe du ciel le guidant sur sa voie à un moment tel que celui-ci où il était sur le point de baisser les bras. Il se relevait alors encore plus excité mais également intrigué par les mots qu'ils ne comprenaient pas. Ichie travaillait désormais nuit et jour pour retranscrire ce que leur interlocuteur avait voulu dire, regardant le garçon pousser à une vitesse effarante, devenant progressivement un valeureux shinobi.
Mais Senji se lassait bien vite de l'Académie dans laquelle, selon lui, il n'avançait pas assez vite. Il se retira de ses bancs la même année pour s'entraîner plus efficacement par ses propres moyens. Là-bas, il n'avait pas les outils nécessaires pour aiguiser sa maîtrise du Jiton. Développant sa propre façon d'utiliser le magnétisme, il s'inspirait grandement des récits d'Ichie qui parlaient d'un homme lui aussi doté de ces capacités. C'est d'ailleurs l'expérience de vétéran dont elle disposait qui fit de son apprenti un excellent combattant, gratifié à la fois d'une maîtrise technique impressionnante pour son âge mais aussi d'un coeur brave, qui effaçait de tous ses mouvements la moindre hésitation capables de gêner plus d'un soldat. C'était ces deux caractéristiques qui le firent reprendre le chemin des écoles, principalement pour en finir et enfin devenir un ninja. Les examens se sont terminés avec brio pour ce garçon dont l'on attendait de grandes choses, il recevait alors le bandeau gravé du Sablier qui marquait le départ d'une longue carrière que tous espéraient prospère.
 
(c) Reira de Libre Graph'


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 10
Ryos : 25
Genin - Suna
Haku Senji
MessageSujet: Re: ♦ the warmonger | terminé Mer 5 Avr - 11:12
▬ Fiche terminée Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 144
Ryos : 117
Genin - Konoha
Olm Nung
MessageSujet: Re: ♦ the warmonger | terminé Mer 5 Avr - 12:44
Je m'occupe de toi cet après midi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 144
Ryos : 117
Genin - Konoha
Olm Nung
MessageSujet: Re: ♦ the warmonger | terminé Mer 5 Avr - 16:59
Bienvenue à toi donc.

J'aime plutôt pas mal le personnage qui cherche un peu d'où il vient en sachant tout de même que sa mère est.... ben quelque part... Le caractère nationaliste est sympathique à mon goût on avait pas encore vu ça pour le moment. C'est bien écrit, c'est fluide, peu ou pas de fautes, bref j'approuve.

Je te valide donc au rang Genin de Suna, te dirige vers notre Discord ICI et t'invite à aller créer ta fiche technique ainsi que tes propres techniques. A très bientôt en jeu,

Olm Nung
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: ♦ the warmonger | terminé
Revenir en haut Aller en bas

♦ the warmonger | terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto no Tagen :: Parlons de ton Personnage :: Ton Histoire :: Présentations Validées :: Suna-