Partagez|

Petite altercation au Pays du Thé [Mariya Senju & Yukio Tamano]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 23
Ryos : 53
Grade : Genin
Village : Kiri
Genin - Kiri
Yukio Tamano
MessageSujet: Petite altercation au Pays du Thé [Mariya Senju & Yukio Tamano] Lun 3 Avr - 9:56
Je me levai, j’avais rêvé du Mizukage. Je l’avais déjà vu une fois faire une intervention en classe. Dans mon rêve, j’étais son bras droit et son conseillé, il me demandait comment il allait gérer la situation de rebellion du clan, il semblait connaitre les sombres plans des Tamano. Finalement, Zabuza Momochi décida qu’il fallait anéantir le clan. Et avant que je ne me réveille, j’ai pu me voir ne pas agir, réfléchir alors si ce n’était pas une alternative. Cela me perturba quelque seconde mais je me rappelai alors pourquoi j’avais été conçu. Dans mon rêve, j’avais atteint une place idyllique et à ce moment, mes cousins auraient tous atteint des postes intéressants. Nous faisant passer pour la jeune génération embrigadée et libérée des idées de leurs familles, nous obtiendrons la confiance perdue et pourrons renverser le gouvernement pour un avenir meilleur…

Je sortis de ma chambre et salua avec respect mes deux parents en arrivant dans la cuisine pour déjeuner. Les équipes ninja avaient toute été faites il ne restait que deux élèves qui n’avaient toujours pas de Sensei car à ce qu’on m’avait dit, notre Maitre était parti en Mission spéciale rang S et ne reviendrait que dans 1 semaine encore. Ainsi, nous allions en cours et avions droit à des cours particuliers : Ruben (un rasta de la rue) et moi. J’ai déjeuné équilibré comme d’habitude et je me suis demandé qu’est-ce que nous allions faire aujourd’hui. Une surprise à laquelle je ne m’attendais pas en tout cas.

Je m’habillai comme à mon habitude en tenu de ninja et me saisit de mon sabre. Celui-ci était fait pour les adultes, après tout, aucun ninja avant moi du clan n’avait débloqué les pouvoirs du clan si vite. De fait, je l’ai accroché dans mon dos. Puisqu’il est assez difficile de se battre avec je préfère la laisser là et ne l’utiliser qu’en cas d’urgence ou je dois utiliser mes pouvoirs héréditaires.

Je quittai ensuite la maison ainsi que mon foyer et l’enceinte emmurée de mon clan, façon petit village indépendant. Celui-ci se trouvait au nord-est du village de Kiri et en touchait la muraille pourtant, une fortification pour séparer le clan et l’intérieur de la ville avait été faites il y a très longtemps. C’est ce qu’on nous disait mais n’était-ce pas seulement le fait que le village se soit formé autour du clan Tamano, un clan fondateur de notre pays ?

Je suis arrivé à l’école avec 10 minute d’avance mais notre professeur était là et Ruben arriva au même moment. Nous sommes rentrés dans la classe et on s’est assis sur les tables car notre maitre nous dit qu’on n’allait pas rester ici. Il ne nous laissa pas attendre plus longtemps et s’exprima ainsi :

« Bon, comme vous le savez, il vous ait impossible à l’heure actuelle de vous lancer dans des missions autre que E et D puisque vous n’êtes pas encore sous la tutelle de votre maitre. Mais je suis spécialement aller chercher pour vous une dizaine de mission rang C que vous pouvez effectuer sans problème. Ainsi, je vous laisse libre de choisir dans ce paquet » il attrapa un petit tas de feuille dans le tiroir central de son bureau et le posa sur la table. Je m’en approchais sans montré que j’étais quand même heureux d’avoir cette chance. Les missions ne comportaient aucun grand risque. Aider un groupe de junnin à escorter un Daimyo (utile pour apprendre sur le terrain), un stage dans l’Anbu de Kiri (génial pour se faire des contacts), une demande de rançon devant être faites à un marchands du pays du Thé (un de nos voisins le plus proche après la mer) étaient mes favoris. Mes parents m’auraient dit de prendre les deux premières pour préparer le terrain mais l’appel du voyage me fit prendre le troisième. Notre maitre m’a alors indiqué l’adresse du commanditaire et me donna deux jours pour la faire, aller aujourd’hui et retour demain.

Je suis donc ensuite parti voir M. Chu. Un gros monsieur marchand bourgeois qui vendait toutes sortes de céréales en les achetant à bas prix ailleurs. Je le connaissais de nom car les gens disaient qu’il faisait travailler des enfants pas chers pour avoir des céréales par cher battant actuellement de loin toute la concurrence. Ce monsieur avait prêté de l’argent à un autre marchands au pays du Thé et celui-ci n’avait pas remboursé. Chu me demandait d’aller le voir et de lui faire peur pour que je rentre avec l’argent, et sinon de rentrer avec le marchand en question s’il ne voulait ou ne pouvait simplement pas payer. Je sentais l’entourloupe, ma cible s’était faite avoir par Chu et allait en payer les conséquences. Il ajouta que de toute façon, les marchands avaient peur de l’autorité et des ninjas et que donc, je n’aurai aucun mal à le faire obéir. Mon professeur me rejoins lorsque je quitta Chu, il m'annonça qu'il ne pouvait me laisser partir seul au pays du thé et que donc, il m'accompagnerait. Il ajouta que là bas il se ferait petit et me laisserait travailler en solo pour me laisser de l'autonomie.

Mon temps était compté et je pris le premier bateau après avoir demandé à ce qu’on remette une missive à mes parents. Mon enseignant monta dans le même bateau. Le pays du Thé n’était pas loin, quelques heures de bateau suffisait à l’atteindre et ma cible ne se trouvait pas loin du Port que j’avais choisi. Je passa mon temps solitaire et silencieux, mon tuteur conversait avec le propriétaire du bateau. Nous avons accosté et j’ai de suite pris route vers un petit village voisin, traversant par la forêt pour aller plus vite en sautant de branche en branche. Mon maitre lui se dirigea vers le village, m'indiquant qu'il m'y attendrais, il voulait gouter des spécialités locales.
Selon les informations, son shop se trouvait à 100 mètres à la sortis de la ville. Je n’eus pas de mal à le trouver, il avait installé des tables de piques nique autour, il vendait tout type de produits bon à manger mais vendait aussi des plats tout prêt. C’était aussi moins cher qu’à Kiri donc je lui achetai un bon repas car mon ventre commençait à gargouiller. Il était à peu près 14 heure quand je finis mon repas. Les gens qui passait pour manger, voyageur, habitant du village étaient partis et tout semblait plus calme. Je m’avançai alors une nouvelle fois vers sa caisse puis l’interpella alors qu’il était de dos et rangeait quelque chose. Lorsqu’il se retourna, un kunai pointait sa gorge.

« Monsieur, je suis en mission au nom de Monsieur Chu. Je vous conseille de donner l’argent qu’il demande sinon quoi vous pourrez fermer votre boutique pour un temps indéterminé. »

Ma voie était calme, je ne l’agressais pas, je n’avais aucunement pris parti dans l’histoire. Ce qui m’intéressé était de réussir la mission et lui parler mal ou s’énerver ou manquer de respect n’allait pas m’aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 14
Ryos : 26

Carte de Renseignement
Kuchiyose:
Genin - Konoha
Mariya Senju
MessageSujet: Re: Petite altercation au Pays du Thé [Mariya Senju & Yukio Tamano] Mar 4 Avr - 18:51
- Mariya ! Debout, tu va être en retard, Yuzu-san t'attends devant le palais du Hokage

Sortant de la douche, elle avait traînée un peu, elle pouvait pas le nier, la vapeur d'eau avait envahie la salle de bain ainsi que la chambre à coucher qui était la sienne, s'enroulant alors la serviette autour de son corps ainsi qu'une autour de ses cheveux avant de filer devant son stock de vêtements, soupirant en ne sachant pas quoi mettre, décidant alors d'ouvrir la fenêtre pour évacuer cette buée et y voir plus clair, souriant donc en voyant LA tenue ! Un haut blanc, débardeur, assez serré, partant en mission, il fallait pas qu'elle soit gênée, enfilant ainsi une jolie vesste pourpre qu'elle refermait, attrapant un bas pourpre également, assez serré aussi, avec une paire de sandales noires, après ça, elle rangeait un peu sa chambre.

Attrapant son bandeau ninja, le mettant autour de son bras gauche, près du coeur, descendant alors de l'étage pour rejoindre la porte de sortie, quittant la demeure du clan Senju avec un sourire joyeux, faisant preuve d'entrain alors que au final ...

- Sensei ... je pensais que vous étiez au palais du hokage ...

- J'y étais, mais tu traîne un peu jeune fille. La ponctualité est une chose importante pour une kunoichi tu sais ?

N'osant pas rétorquer, elle se savait en tort, elle savait qu'elle avait traînée et qu'elle aurait dû se dépêcher, se contentant donc de la suivre en silence, elles se dirigeaient vers les portes du villages alors que la destination finale était le pays du thé. Yuzu lui annonçant alors la mission. Le voyage fut pas réellement long, il était surtout silencieux, elle savait que sa sensei était pas spécialement très stricte, mais elle tenait à ce que ses élèves soit ponctuels, c'est, à ses yeux, le strict minimum requis. Enfin bon, elles arrivèrent et la mission était simple, protéger un marchand, pas un truc spécialement très important, mais c'était le but de la mission. Rejoignant alors la dîtes boutique, la jeune sensei allait faire un tour du village afin de faire un repérage, mais le coupable était déjà là. Mariya, cachait dans la boutique, vit entrer ce jeune garçon, qui commençait à réclamer de l'argent ou alors la boutique fera malencontreusement faillite ... Sortant alors de sa cachette, peut-être que si elle parlait un peu avec ce garçon il renoncerait, qui sait, elle y croyait en tout cas.

- Ohayo ... je ... suis là pour vous empêcher de vous en prendre à lio.
J'ai pas envie de me battre ... alors peut-être que vous pourriez renoncer ? Je veux dire ...
il existe forcément d'autres solutions ... non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 23
Ryos : 53
Grade : Genin
Village : Kiri
Genin - Kiri
Yukio Tamano
MessageSujet: Re: Petite altercation au Pays du Thé [Mariya Senju & Yukio Tamano] Mar 4 Avr - 23:40
Je n’avais pas remarqué, en interpelant l’homme qu’une fille était là. Elle s’approcha et tenta une intervention pacifique. Je lui jetai un regard froid et désintéressé.
« Ohayo ... je ... suis là pour vous empêcher de vous en prendre à lui.
Je n’ai pas envie de me battre ... alors peut-être que vous pourriez renoncer ? Je veux dire ... il existe forcément d'autres solutions ... non ? »

Elle se prenait pour qui, pendant une seconde, je me suis demandé si elle se prenait pour une héroïne venue de nulle part à la protection des pauvres gens. Mais finalement j’ai rapidement compris que c’était une kunoichi de Konoha, jeune, chunin peut être ? gennin ? elle n’était pas sûre d’elle, sa voie tressaillait, c’était sûrement sa première mission, je supposais donc que c’était une gennin. Finalement je compris que nos missions étaient contradictoires. Je venais pour reprendre un dû à un homme qu’elle devait protéger. C’était assez drôle. Elle ne voulait pas se battre, tant mieux, qu’elle me laisse l’embarquer alors.
Si elle était dans le même cas que moi, son sensei avait dû l’accompagner, auquel cas, il ne se trouvait pas loin et/ou allait revenir d’un instant à l’autre. Je devais donc me dépêcher de faire ce que j’avais à faire, un Junin m’écraserait en deux secondes. Je lui répondis alors :

« Bonjour, je suis un Ninja du village de Kiri, cet homme que vous devez protéger a de fortes dettes envers un marchands de mon village et il devrait les avoir rendus il y a longtemps. Le commanditaire de ma mission m’a chargé de récupérer l’argent ou d’embarquer cet homme. Je suis donc dans l’obligation d’obéir aux ordres de mission. Vous connaissez cela. »

Je me tournai ensuite vers la troisième personne qui n’avait pas encore ouvert la bouche. Il ne savait pas trop quoi dire mais je m’adressai de nouveau à lui d’un ton ferme :

« Monsieur, avez-vous l’argent ? Si non veuillez me suivre »

Il bégaya quelques temps puis implora la fille de l’empêcher de l’embarquer. Quoiqu’elle fasse, j’étais sur le qui-vive, prêt à riposter à une attaque mais en attendant, j’avais un devoir. Je rapprochai le kunai de sa gorge et lui demanda de sortir et de me suivre. Il refusa, la fille n’allait pas non plus me laisser le menacer, si elle tenait autant à cœur que moi la réussite des missions elle n’allait pas me laisser l’enlever non.

Il m’attrapa rapidement le bras, sa force d’adulte surpassait la mienne et commença à le baisser en me disant que « je n’étais pas en position de force ». Il me connaissait mal. Je profitai du mouvement qu’il me faisait faire et qui m’inclinait vers le sol pour sauter et lui assener un coup de pied au visage. Il me lâcha, je me rattrapai au sol puis en me relevant, je saisi une poignée de grains de maïs dans un sac ouvert en tissu qui trainait et la jeta aux visages du marchand et de sa garde du corps. Cela avait pour but de faire diversion chez la fille pour m’occuper et en finir avec le marchand avant de m’occuper d’elle.
Mon premier adversaire, qui n’était pas un ninja, recula d’un pas, je pris appuie sur son genou plié et sauta en tournant bien haut. En retombant et avec l’élan de la toupie que j’effectué, j’abatis le tranchant de ma main sur un des côtés de son cou. Le coup qu’il reçut de plein fouet le fit partir assez violement sur le côté pour qu’il s’entrave et tombe et se cogne la tête par terre. Il était évanoui. Pendant ce temps, lorsque mes pieds touchèrent le sol, j’en profitai pour effectuer deux flips arrières pour prendre mes distances par rapport à la Kunoichi de Konoha.


« Laisse-moi l’embarquer et nous n’aurons pas besoin de nous battre, personne ne sera blessé et nous n’aurons pas à nous battre. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 14
Ryos : 26

Carte de Renseignement
Kuchiyose:
Genin - Konoha
Mariya Senju
MessageSujet: Re: Petite altercation au Pays du Thé [Mariya Senju & Yukio Tamano] Mer 5 Avr - 21:15
- Monsieur, avez-vous l’argent ? Si non veuillez me suivre

Il avait pas l'air de prêter une quelconque attention à la jeune fille, chose qu'elle remarquait pas de suite, bien que ... elle vit le petit manège de l'enfant, elle laissait faire, peut-être que tout ça se réglera bien ? Enfin, elle espérait que tout se passe bien ... Que dalle ... Le marchand agrippait le bras du gamin en le soulevant, et le retour fut rapide, elle vit bien vite que l'enfant avait le dessus sur l'adulte et elle se lançait alors pour s'interposer et effectuer la mission qu'on lui avait confiée, cependant, elle reçut un sac de mais au visage et fut légèrement retenue, l'autre gosse ayant alors le temps d'assommer le marchand, enfin, déjà il le tuerait pas, c'est une certitude.

Soupirant, timide, c'était une chose, mais faut pas abuser, elle reprit donc clairement ses idées en tête, rassemblant ses esprits et se mit en position, il voulait le marchand ? Il allait devoir lui passer sur le corps, hors de question qu'elle échoue là.

- Tu a raison, on as des impératifs de missions, tu comprendra ... queje ne peux pas te laisser l'amener, alors je vais être obligée de me battre contre toi ... je suis désolée ...

Sortant alors un kunai qu'elle envoyait directement dans sa direction, un classique en fait, t'envoie un kunai puis tu te précipite sur l'adversaire, tellement prévisible, mais c'est pas vraiment ce qu'elle comptait faire, elle n'avait aucun plan en fait, elle avait fait ça, mais cherchait encore quoi faire là, avant de décider d'attendre qu'il vienne à elle, elle doute que son kunai atteigne sa cible, non, elle en n'en doutait pas, elle savait que ça toucherai pas, mais au moins elle montre son intention de réussir sa mission de protection !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 23
Ryos : 53
Grade : Genin
Village : Kiri
Genin - Kiri
Yukio Tamano
MessageSujet: Re: Petite altercation au Pays du Thé [Mariya Senju & Yukio Tamano] Mer 12 Avr - 22:29
Cela vous ait déjà arrivé d’avoir le palpitant qui s’accélère parce que l’adrénaline s’écoule dans le sang ? Je n’avais pas peur mais c’est ce qui s’est passé lorsque mon adversaire, qui évidement prit autant à cœur sa mission que moi, me lança un kunai. Sa manœuvre était assez habituelle, elle consistait à jeter un Kunai sur l’adversaire puis à le suivre en courant. Le Kunai perturbe car on sait comment s’en débarrasser sans problème, c’est un tic, on s’occupe de ça et on voit l’autre arriver, on va surement réussir à s’occuper des deux. Le problème : le kunai prends un certain temps et la majorité de notre attention. De fait on perd notre concentration pour la suite même si ça ne parait pas.
De fait, je préférais ne pas succomber l’habitude et à la tentation de perdre mon temps à m’occuper du kunai. Du coup je décalais ma tête sur le côté, laissant le kunai passer à coter de celui-ci. Quant à elle, je ne voulais pas l’attaquer de face, elle était plus âgée et peut être plus forte, attaquer de cette façon ne serait pas prudent. Je sautais donc sur le côté, je glissais sur le flanc et atterrissais devant la fenêtre. M’éloignant d’un mètre cinquante d’elle qui avait alors rejoins mon ancienne place.

En me relevant j’attrapais un couvercle en métal assez grand pour me cacher si je me mettais en boule derrière. L’image que je concrétisai en lançant un kunai explosif entre nous deux, à nos pieds. Au moment de l’explosion, je sautai et me mis en boule derrière le couvercle, le souffle me fit traverser la fenêtre et atterrir dans l’herbe à l’extérieur de la boutique. Je roulai sur l’herbe, les dégâts étaient faible pour moi mais ce n’était pas pareil pour la boutique. Sur le coup, je priai pour que le marchand soit encore en vie…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Petite altercation au Pays du Thé [Mariya Senju & Yukio Tamano]
Revenir en haut Aller en bas

Petite altercation au Pays du Thé [Mariya Senju & Yukio Tamano]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Haiti sur une liste de pays juges ennemis de Wasington
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto no Tagen :: Partons à l'aventure :: Le Reste du Monde-