Partagez|

Hyuga Shinku

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 18
Ryos : 27
Grade : Genin
Village : Konoha
Genin - Konoha
Hyuga Shinku
MessageSujet: Hyuga Shinku Mar 7 Mar - 15:32
Konoha
Shinku ★ Hyuga


Age: 14 ans
Sexe: Féminin
Grade: Genin


Doubles Comptes: Non
Avatar: Graph de la version Touhouvania de Hong Meiling
Graph de Hong Meiling "Touhouvania" par Lilly "Foxhound" Chaudière

 
Caractère & Physique ★

 
Lundi

Père m’a dit qu’il était temps que je prouve que konoha possède un atout de maître de plus et qu’il fallait que je réussisse le test de l’académie. Je pense que j’aurais dû commencer plus tôt, mais en tant que membre de la Soke je devais être “protégée” le temps que je grandisse dans un endroit “sain”. Cette situation m’ennuie..

La Soke et la Bunke sont des termes si contraires. J’aimerais que tout se passe plus simplement, qu’il y ait moins de conflits entre nous, moins d’asservissements inutiles.

Pour ce qui est du reste, on m’a donné un journal et demandé d'arrêter de laisser mon tempérament de côté pour écrire ce que je pensais à voix haute plus tard. Evidement que je suis énervée et se stupide journal n’y changera rien. J’ai besoin de compagnie, j’ai besoin de me défouler.. Alors pourquoi j’ai l’impression d’être encore plus en cage que l’autre branche? Ils sont enfermés, la belle affaire..

Tu es une princesse, les princesses n’ont pas à débattre, à imposer leurs avis, elles doivent être respectable.. C’est facile, toujours plus facile de dire ce que les autres doivent faire. J’ai peut-être l’air grande et fragile, mais mon aura ne devrais pas m’attirer autant d’ennui.. Je devrais être crainte, peut être que je ne mets pas assez de volonté dans tout ça, ou peut-être qu’il faut juste que j’attendre d’être un peu plus vieille pour qu’ils ne me considèrent pas comme une poupée sans aucun droits.

A.. A certains moment je me prends à penser que père me considère comme un échec. Quand on voit comment il regarde mère, presque fou de n’avoir pas d’autre enfants je crois que je lui fait honte ou qu’il aurait espéré avoir autre chose avec mon caractère.. Comme un garçon par exemple, ou une fille qui lui ressemble plus. Mes cheveux violets ont étonné les deux familles quand je suis venue au monde et même encore aujourd’hui il arrive que les gens se demandent si je suis vraiment la fille de mon père, moi et lui y compris. Il doit se mordre les doigts, de son côté la bunke a vu la naissance d’un autre mâle et ça a été la débandade.. Père est forcément jaloux.

Je passe ma vie à obéir et le reste à taper sur mon père pendant les entrainements. Il m’arrive souvent de regarder le monde extérieur avec le byakugan ou de rêver que je suis dehors et que je passe mon temps à autre chose qu’attendre. Vivement que je puisse sortir comme bon me semble, plus que quelques heures avant les tests, ma libération est proche..



Mardi

Mère m’a invitée à choisir une nouvelle tenue. J’ai sélectionné la chose la plus en contraste avec notre clan. Tout le monde se pare de couleurs claires, semblable à nos yeux et symbole de notre pureté. Me considérant moi-même comme différente, j’ai pris le noir comme base pour ma tenue et je sais qu’elle va s’accorder à mon teint pâle et fantomatique. Mon style de combat sera sans doute un peu comme ma personnalité, violente, percutante et destructrice. Une longue robe d’art martiaux noire, dorée et brodée de dragons d’or couvrira un pantalon ample. Je porterais aussi des chaussures d’artiste martial et un canon de métal sombre sur chaque poignet.

Les commentaires de mère tournèrent plus autour de ma personne que des vêtements que j’avais choisis. Elle me félicitait la jeune femme que j’étais devenue, les formes que je prenais malgré mes entrainements, la féminité que j’avais accumulé en même temps que l’expérience de ‘’princesse’’ qui faisait que mon porté hors combat était assez altier et gracieux. Elle ajoutait que mon visage à l’air assuré me donnait une aura assez intimidante, quoi que sensuelle en un sens. Je ne savais pas comment prendre la remarque, cela venait de ma mère et me mettait dans l’embarras le plus gênant, il me semble avoir rougis en détournant la tête. Elle disait ensuite penser à me couper les cheveux, elle trouvait qu’ils étaient trop longs, mais finalement se ravisa et je l’en remerciais..

 
Histoire ★

 
Jeudi

J’ai été convoquée par le chef de clan, et je faisais maintenant face à mon père et ma mère, tous deux en seiza. J’assumais la même position avant de m’incliner, mes deux mains formant un triangle au sol.

-Père, je suis arrivée. Indiquais-je en attendant sa phrase pour me relever.
-Tu honore ta famille et le clan, Shinku, tu ne m’as pas déçu.
-Ce genre d’examen n’est qu’une banalité pour le clan Hyuga. Échouer à un tel test serait pitoyable et indigne..
-En effet. Concéda-t-il. Comment se porte ton journal ?

Je déglutissais, puis répondais :
-La tâche qu..
-Ce n’est pas une tâche, mais une sanction.
-Oui.. La sanction que j… Je méritais me fais réfléchir à la place que je dois assumer au sein du clan.
-Bien, montre le moi. Exigea-t-il.

Je levais les yeux sur mon père tout en ayant une expression apeurée.
-Je..

Il commençait à froncer les sourcils et je voyais déjà les veines proches de son byakugan se gonfler lentement, signe qui trahissait sa colère et que j’avais pu voir un nombre considérable de fois.

-Je.. Permettez-moi de me retirer le temps de..
-Inutile. Il frappa dans ses mains et une fille de la bunke arriva sans un bruit avec mon journal.

Il ouvrit le manuscrit et commença sa lecture dans un long silence ou je baissais les yeux en me remémorant les lignes que j’avais écrites. Je parlais de père et de ses ambitions me concernant, puis… Oh non !

Comme je m’en doutais tout en relevant les yeux sur père je pouvais voir son agacement et sa rupture proche. Il ferma les yeux, tourna la tête sur le côté et posa une main au sol pour se relever tout en m’envoyant le carnet à la figure de l’autre. Trop surprise je le prenais en plein visage alors que le chef du clan s’approchait de moi pour m’attraper par le col et me soulever. Je perdais mon souffle en me débattant.

-Tu vois que ce journal était une bonne idée. Me lança-t-il. Tout ce qui ne va pas chez toi va directement dans ce carnet. Maintenant, je ne veux plus jamais le voir. Tu es congédié pour tout le reste de la semaine.

Il tourna la tête vers la fille de la Bunke.

-Tu monteras la garde devant sa chambre. Maintenant, pars ! M'ordonnai-t-il en me jetant au sol.

Je récupérais le carnet dans la panique puis détalais, la colère et la peur au ventre..



Vendredi

Vert, le tatami.
Crème, les murs de papiers.
Orange, ma seule lumière dans ce petit monde.
Putain, quel champ visuel intéressant..

Avoir du temps libre, c’est l’ennui, surtout quand on n’a rien à faire. Alors de mon observatoire, j’active le Byakugan. Je pars faire le tour de la propriété du clan. Puis je partais jusqu’à la rue, au-delà ma vision s’arrêtait. Je revenais donc en arrière puis scrutais ma geôlière, concentrée, droite sur sa chaise. Cela faisait un moment que je scrutais, je décidais de fermer les yeux en résorbant le dojutsu, puis les rouvrait. Bien sûr j’avais abusé, ça faisait une trop longue utilisation et je ne voyais presque plus rien, alors je m’allongeais sur le dos et regardais le marron de mon ciel en bois si flou que je n’en distinguais pas les lamelles.



Samedi

Même repas que la veille, même repas que ce soir.
Du riz, du poisson. Ennui, ennui, ennui. Mes yeux vont mieux mais j’ai pas envie d’explorer les mêmes ruelles encore et encore jusqu’à me rendre aveugle. Je me lève et fait quelques mouvements de juken, le papier du mur tremble. J’entends la porte de ma chambre coulisser et la Bunke jette un œil discret dans la pièce. Je m’arrête et m’assoit avec un soupir. La porte se referme puis se rouvre quelques minutes plus tard pour laisser passer une bassine et des linges. Je regarde les servants qui me signalent que je transpire du à mes exercices puis je soupire encore en leurs demandant de sortir de la pièce.



Dimanche

J’ai rien à dire.. Si ça dure plus longtemps je vais massacrer la prochaine personne qui franchit le seuil. Malheureusement c’est père qui passe le seuil et je jette mon carnet dans mon futton. Le chef du clan Hyuga me regarde, regarde ma couche en désordre puis déclenche son byakugan pour voir ce que j’y ai jeté. Il s’en rapproche et attrape le livre, l’ouvre et le lit. Puis il se tourne vers moi.

-Plus d’animosité, que de l’ennui, des exercices aussi bien des pupilles que du corps. Liste-t-il.

Je m’incline après une mise en seiza très vive. Je ne dois pas faire de vague. Pas faire de vague. Pas de vague. Il me fixe et je sens son regard dans mon dos, me perçant de ses deux yeux blancs de vérité, dévoilant les moindres secrets que je pourrais lui cacher.

-Tu garde ta colère en toi, tu la contiens, elle veut éclater mais tu ne la laisse pas faire.
-Père ?

Il jetait le livre juste devant moi et sortais de la pièce avant de s’arrêter avant le seuil.

-Je t’attendrais dans le dojo, tu me montreras cette colère. Soit sans pitié. M’a-t-il dit.

J’attrapais le carnet et le déchirais avant d’ouvrir ma garde-robe pour attraper ma tenue..




Pseudo:Chiaki/Naja/Lilly "Foxhound" la Chaudière
Age: 24 ans
Opinion sur le forum:
Pas fan des couleurs mêmes si elles sont harmonieuses.

Autre chose a dire ?
C'est le début de NNT, Champomy pour tout le monde !!

Code by Frosty Blue de never Utopia




"Vae victis, malheur aux vaincu, car tout ce qui avait de l'importance à cette heure était de savoir ce qu'il adviendrait de lui après que ma dominance l'ai châtié.. Ainsi, ma dextre le frappait, encore et encore, réduisant son crâne en fragment jusqu'à qu'il ne reste plus aucun souffle dans sa carcasse ramassée.. Finalement, le premier Homme était tombé sous mes coups, les autres viendraient.."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 144
Ryos : 117
Genin - Konoha
Olm Nung
MessageSujet: Re: Hyuga Shinku Mer 8 Mar - 0:19
J'aime tout simplement. J'avoue avoir eu du mal avec le concept de journal pour le physique et le caractère, même si c'est finalement plutôt bien passé. Pour l'histoire en revanche, ça rendait parfaitement et c'est avec plaisir que je te valide donc (étonnamment) Genin de Konoha.

Petit bémol tout de même, la fin comme laissée en suspens sur du vide à mes yeux.

Bon jou à toi Lilly!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hyuga Shinku

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» entraînement de Nara Hyuga
» SHinku 5quième poupée Rozen MAiden
» Shinku Tenbatsu | En cours
» Neji Hyuga , ninja au coeur froid comme la neige ...
» Hanabi Hyuga [ Chantier terminé ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto no Tagen :: Parlons de ton Personnage :: Ton Histoire :: Présentations Validées :: Konoha-