Partagez|

Olm Nung, l'Enfant des Neiges

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 144
Ryos : 117
Genin - Konoha
Olm Nung
MessageSujet: Olm Nung, l'Enfant des Neiges Mar 7 Mar - 21:49
Konoha
Olm ★ Nung


Age: 15 ans
Sexe: Homme
Grade: Genin


Doubles Comptes: Nope
Avatar: Shogo Makishima de Psycho Pass
Nom du personnage, Manga/Anime/Source

 
Caractère & Physique ★

 
Le physique de quelqu'un est rarement compliqué à décrire, il suffit après tout de noter ce que l'on voit. Dans le cas d'Olm, le premier mot qui vient à l'esprit est « Blanc ». De longs cheveux blancs neige, détachés et coulant librement dans son dos comme le ferait ceux d'une jeune femme, lui donnant un air androgyne qu'il préfère ignorer. De même, de minces yeux blancs purs, résultats d'une hybridation contre nature, ornent son visage, grimés par un Henge pour apparaître sous la forme de deux billes d'ambre au visage du monde. Un nez fin et une bouche étirée en un léger sourire permanent complètent son visage anguleux, encadré par deux mèches de ses cheveux ramenées sur ses épaules.

Un collier de dents orne sa gorge, des dents d'animaux inconnus de Konoha, venant d'une lointaine province couverte de neige et de glace. Et en dessous, le jeune homme devient un grand échalas d'un mètre quatre-vingt à l'âge tendre de quinze ans, vêtu d'habits simples qui correspondent plus à ceux d'un civil que ceux d'un ninja et d'un très long manteau blanc descendant jusqu'à ses pieds, un cadeau de sa famille lorsqu'il décida de devenir ninja de Konoha. Peu musclé, plus bâti pour la rapidité que pour la puissance, son corps maigre donne parfois l'impression de pouvoir être brisé en deux d'un simple contact même s'il n'en est rien.

L'un dans l'autre, Olm est au final un jeune homme dégingandé trop vieux pour sérieusement passer pour un genin, simplement parce qu'il a commencé trop tard l'académie. La seule particularité physique remarquable outre son statut d'albinos est le grand nombre de cicatrices dans son dos, de multiples petite marques, comme si des aiguilles avaient percées la peau à de nombreuses reprises.

Ne nous le cachons pas, Olm n'a rien des traits moraux des ninjas. Certain le diront trop doux, trop distrait pour pouvoir grimper les échelons, d'autres plus médisants le diront mou. Tristement, ils ont tous raison, Olm n'est effectivement ni le ninja qui s'entraînera le plus dur ni celui qui se montrera sans pitié envers ses ennemis, ni même celui qui se révélera infaillible une fois en mission, prenant garde aux moindres détails afin de s'assurer de la réussite de celle-ci.

Non, Olm n'a rien d'un ninja malgré, ou peut être à cause, de son passé. La seule chose qui le pousse sur ce chemin est son obsession, ses obsessions même. L'obsession du savoir, de comprendre en quoi sa nature est différente, et par dessus tout, cette haine, cet amour, cette rancœur et cet folie de l'Oeil Blanc, le Byakugan. Sans vraiment savoir pourquoi, cet œil le met mal à l'aise, remue quelque chose au fond de son esprit, quelque chose ne demandant qu'à hurler et rugir, déchirer la gorge de ses détenteurs sans se soucier du reste du monde, puis la haine disparaît lorsqu'ils quittent son regard et il oublie pourquoi cette colère.

A l'exception de cet impair, de cette épine logée au creux de son âme, Olm est finalement un jeune homme sympathique, bien que peu travailleur, préférant lire et cuisiner plutôt que s'entraîner au maniement des armes. Selon lui, la plus grande force de l'être humain n'est pas dans son corps mais dans son esprit, et préférer l'inverse n'est qu'une régression vers l'animal, une erreur dans le chemin de l'éveil. Il estime en effet qu'il existe bien plus que ce que l'oeil ne montre, et si le monde shinobi tel qu'il est connu est grandement affecté par l'idée de la réincarnation, Olm lui, y croit de tout son cœur.

 
Histoire ★

 
Pour parler d'Olm, il est d'abord nécessaire de parler de ses parents, Tessa Yuki et Ren Hyûga. Tout au nord du monde connu, il existe en effet un pays couvert de neige et de glace nommé Yuki no Kuni, et dans l'un de ses villages, il existe une tradition, une croyance qui veut qu'un dieu quelconque soit responsable de la neige éternelle couvrant le pays, et que celui-ci doit être prié. Dans ce village, on peut trouver deux membres du clan Yuki nommées les Enfants des Neiges, à cause de leurs yeux et leurs cheveux blancs. Frères et sœurs, ils se marient entre eux et génèrent la prochaine génération d'Enfant des Neiges. La sœur devient la vestale du dieu des neiges, l'homme son protecteur et l'un ne peut vivre sans l'autre. La mort de l'un des deux est souvent accompagnée du suicide de son conjoint afin de le rejoindre dans l'au-delà. Jusqu'à la dernière génération, Tessa et  Yao Yuki.

L'histoire commence donc durant la grande guerre contre les samouraïs, une guerre terrible faisant s'unir les trois grands villages contre la menace de Tetsu no Kuni, laissant Yuki no Kuni en dehors de tout cela, du moins jusqu'à la fin du conflit. Les déserteurs sont nombreux à la fin d'une guerre de cette envergure, et peu importe d'où ils viennent, certains renoncent à tout ce qu'ils possédaient par le passé pour commencer une nouvelle vie.

C'est le cas de Ren Hyûga, premier fils de Ito Hyûga, oncle de Hiashi et Hizashi Hyûga. Membre de la Bunke toute sa vie, il développa durant la guerre un goût du combat et du pouvoir du vainqueur le poussant à quitter le champ de ruines qu'était devenu Iwa pour le nord plutôt que de rentrer à Konoha sans espoir de liberté. Errant de pays en pays, il arriva bientôt à Yuki no Kuni, jusqu'à une petite ville où régnait le calme et la paix, intouchée par la guerre et ses horreurs, restée pure comme la neige blanche qui y tombait.

Il décida de s'y installer, et d'y imposer sa loi comme il l'avait fait pendant la guerre. Un ninja renommé d'un clan imposant contre un village de civils ne disposant que d'un seul homme, Yao Yuki. Le combat dura un long moment, mais s'acheva par la mort de ce dernier, Ren Hyûga s'imposant comme nouveau tyran de la ville. Sa première action fût d'empêcher la femme du protecteur de s'ôter la vie. Celle-ci seyait à ses goûts et il n'avait pas côtoyé de femmes depuis une longue période. Son autorité imposée sur la ville, il se força à elle, et elle engendra, contrairement aux accouchements classiques des Filles des Neiges, un enfant unique. Un fils, aux cheveux et aux yeux blancs comme les Enfants des Neiges. Sauf qu'aujourd'hui, ces yeux blancs qu'elle aimait tant lui paraissait une abomination, ce qui la poussa à expédier l'enfant auprès d'une famille de la ville, sans qu'il ai jamais vu son père ou sa mère, et sans que son père soit même au courant de son existence.

La famille adoptive de l'enfant l'éleva tant bien que mal sous le règne tyrannique du Hyûga qui avait placé la ville sous une autarcie forcée, affamant la population pour son propre plaisir, lui apprenant à lire et écrire tout jeune. L'enfant apprit de lui même à manier les armes blanches, à la fois par jeu et pour avoir trop souvent entendu que le régent était la cause de tout les maux de la populace, se rêvant un héros qui viendrait à bout du monstre. Et l'occasion de terrasser le diable se présenta un jour, alors qu'Olm avait tout juste quatre ans.

Ren Hyûga organisait étonnamment un banquet pour célébrer ses cinq ans de règne, un banquet où les participants étaient plus présents par la contrainte et la menace de représailles que pour réellement féliciter l'homme, même si certains des moins honteux n'hésitaient pas à le flatter pour entrer dans ses bonnes grâces. Et au milieu du banquet, alors qu'il se levait pour effectuer un discours, un kunai vola dans son dos pour tenter de s'y ficher. Personne ne le vit, à l'exception de la cible elle même, et l'arme ne l'atteignit jamais.

L'homme jeta un regard vers la provenance du projectile, repérant aisément l'enfant qui fuyait avant de le rattraper et de le rejeter brusquement au milieu de la salle. Sa voix tonitruante rugit dans la pièce, demandant, exigeant, ordonnant à la foule de lui dévoiler qui était l'enfant. Hésitation de la foule devant son physique avant qu'un nom n'émerge. Ses cheveux et ses yeux blancs ne pouvaient appartenir qu'à une seule personne, Tessa Yuki. Lorsque le nom fût prononcé, rien qu'une fois, le Hyûga se figea avant d'afficher un sourire vicieux. Il mécomprenait la situation, s'imaginant l'enfant de l'homme qu'il avait tué et de son épouse ou pire, d'un bâtard que sa femme aurait eu avec un autre malgré ses restrictions de mouvement.

Il leva la main pour achever l'enfant, prêt à frapper lorsqu'une détente se fit entendre. Une nuée de projectiles fendît les airs brusquement, de manière désordonnée et alors que l'homme aux yeux blancs se retournait, une vague de chakra s'échappant du bout de ses doigts pour arrêter la mort en mouvement que représentait le vol d'aiguilles aiguisées dirigées droit sur lui, une piqûre se fît sentir à sa jambe, un kunai planté dedans par l'enfant.

Peu importe la personne, la douleur nous fait toujours détourner les yeux pour savoir ce qui s'est passé, et malgré l’œil Blanc, le Hyûga n'était pas différent. Il avait tourné la tête un bref instant pour dévisager l'enfant accroché à sa jambe, et les multiples projectiles venus de nul part l'avaient atteints, traversant sa poitrine de part en part en une forme d'art pointillée sur son corps. Malheureusement, ceux-ci avaient également atteints l'enfant, traversant son torse également bien qu'en moindre quantité. Et alors que père et fils s'effondraient au sol, incrédules de ce qui venait de se passer, une forme émergea des ombres, une jeune femme à l'air fou et exalté en même temps et aux yeux et cheveux blancs neige. Une Tessa Yuki transformée, brisée par les cinq ans aux côtés d'un homme qu'elle haïssait plus que tout et qui l'avait empêchée de mettre un terme à sa vie un millier de fois.

Et pourtant, malgré sa poitrine transpercée de part en part, le Hyûga se relevait, fondant vers sa captive qui s'offrait à la mort tant attendue. Le coup partit, projetant une grande quantité de chakra dans le cœur de la vestale et la tuant instantanément, mais l'homme n'en avait pas fini. Après sa compagne, il s'attaqua à son enfant, et alors que sa main approchait de la tête, ses blessures le rattrapèrent finalement. Un cœur transpercé en plusieurs endroits et des poumons en lambeaux ne pouvaient soutenir un corps bien longtemps, et ses forces l'abandonnèrent soudainement pour le laisser effondré sur le sol, se vidant de son sang.

Sa mort provoqua bien évidemment l’allégresse des uns et la gêne des autres. Le village subit de grands changements alors qu'il reprenait son système habituel, mais une perte demeurait, l'absence de vestale. L'endroit s'effondra bien vite, les habitants ayant perdus la foi de vivre en ces lieux, et l'enfant s'en alla pour une autre grande ville, où il devint ninja à son tour, marqué par le dernier regard que lui avait jeté son père et qui avait instillé en lui peur et rage.

Il y devint rapidement genin, puis chuunin, à l'âge encore tout jeune de huit ans. Suite à une mission folle, il fût promu Juunin à l'âge de dix ans, le faisant être nommé le plus jeune Juunin de Yuki no Kuni. Cependant, par peur de son héritage, il lui fût confié une mission piège. Non pas une mission suicide comme l'on pourrait s'y attendre, mais une mission où il fût capturé par des forces alliées et placé sous un genjutsu mémoriel, modifiant radicalement son passé.

Il fût envoyé à Konoha au sein d'une famille immigrée de Yuki no Kuni dont le travail était de maintenir en place l'illusion placée sur Olm. Il était désormais persuadé d'être un Konohajin lambda sans aucun intérêt pour les arts ninjas, n'ayant même aucune idée de ses capacités, jusqu'à récemment. Le sang appelle le sang, et le sien ne mentait pas. Un sang fort, charriant la puissance des glaces, qui ne demandait qu'à être exploité. Ses premières utilisations de chakra furent hasardeuses, mais surtout étonnantes. Il neigeait en plein milieu du Pays du Feu, sans aucune raison, et cela ne fit que l'inciter à continuer sur sa voie pour comprendre ce mystère.



Pseudo: réponse
Age: réponse
Opinion sur le forum:
J'suis admin biatch

Autre chose a dire ?
Planquez vous, v'la Shiranui!

Code by Frosty Blue de never Utopia


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 110
Ryos : 106

Carte de Renseignement
Kuchiyose:
Genin - Kiri
Alaska Kaguya
MessageSujet: Re: Olm Nung, l'Enfant des Neiges Mer 8 Mar - 0:11
« Bon ça d'viens trop n'importe quoi là... Euh, Henry, finis l'boulot steuplait ! »

Tu me fatigues vraiment avec tes background tout cassés là. Rien que pour ça je devrais refuser ta fiche ! Mais.

Oui. Il y a un mais. Je suis généreuse, tu me connais ! Aussi, je te donne donc ma validation, mon petit troll des forêts, et comme tu es le premier validé du forum tu as le droit à une petite surprise que j'avais préparé : félicitation ! Tu n'as rien gagné ! C'est super ! On applaudit bien fort ! ♥

Allez. Après l'effort le réconfort :

Amuses-toi bien.  
Alaska(r)


« Suffocation and the fear of living setting in, so let go
Let go before he lets go... »




Alaska s'exprime en Teal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Olm Nung, l'Enfant des Neiges

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» L'enfant et le mur. (acrylique 41cm X 51cm)
» Enfant abandonné à Morne Calvaire dans un champ de mais
» Enfant abandonné ou tué devant Food for the Poor- Attention photos sensibles
» Symposium sur le Plan National de Protection de l'Enfant
» enfant battu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto no Tagen :: Parlons de ton Personnage :: Ton Histoire :: Présentations Validées :: Konoha-